Facebook Places est né, vive Foursquare !

Publié le par Julia Marras

foursquare-copie-1.jpgJe me souviens du jour où on a appris le lancement de Facebook Places. Tout Twitter annonçait déjà la mort de Foursquare. Maintenant que le service est disponible en France et que j'ai pu le tester, je ne suis pas sure qu'on puisse dire si facilement adieu à Foursquare. Personnellement, j'utilise beaucoup ce service et très rarement Places.

Je ne mentionnerai pas d'autres services de géolocalisation ici (comme gowalla ou plyce), car je ne les connais pas aussi bien et ne les utilise pas.

 

L'avantage évident de Places est qu'il soit un service Facebook. Ainsi, pas besoin de se créer un nouveau compte ni de reconstituer son cercle d'amis. L'adhésion à Places et son utilisation par le plus grand nombre est bien plus rapide et plus naturelle que pour Foursquare, même si je n'ai pas encore vu de chiffres.

Cependant, Facebook Places présente un défaut majeur selon moi : l'absence de jeu. Les check-in sur Foursquare sont largement motivés par l'obtention de mayorships et de badges. Ce jeu à l'échelle de la ville incite à utiliser régulièrement ce service. En revanche, la seule utilité de Places actuellement est de communiquer sa position à ses amis (ce que l'on peut également faire en partageant ses check-in sur Facebook). Qu'est ce qui motive alors la géolocalisation sur Facebook ? Le reflexe peut paraître moins évident que sur Foursquare et le service moins ludique.

Autre fonctionnalité qu'on ne retrouve pas sur Places : les conseils et "choses à faire". Foursquare peut en effet être utilisé comme un guide pour choisir le lieu autour de soi auquel on se rendra sur les conseils des membres. Il me paraît compliqué d'inspecter sur Facebook tous les lieux autour de nous et ce que nos amis (puisqu'on ne peut voir qu'eux sur Places) auraient pu en penser.

 

facebook-placesOr, ce qui va sauver Facebook Places arrivera. Avec lui, coupons, réductions et autres cadeaux. J'ai nommé, bien évidemment, les entreprises. L'intérêt commercial, comme avec Foursquare, est immense. Toutefois, on l'a vu, l'intérêt des entreprises françaises pour 4square ne s'est pas développée aussi rapidement qu'aux Etats-Unis. Actuellement, il n'existe en France aucune offre sur ce réseau de géolocalisation (à ma connaissance).

La réputation de Facebook va inciter les entreprises à s'intéresser bien plus rapidement à Places et à mieux en cerner les bénéfices possibles. Ainsi, nous devrions bientôt voir fleurir des offres commerciales déclenchées lors des "check-in" sur Places, à l'instar de l'opération de James Blunt en Angleterre. En effet, le chanteur anglais a offert trois chansons en téléchargement à quiconque se déclarait présent à la soirée de lancement de son nouvel album. Autre avantage commcercial de Places : en déclarant être à un endroit, vous pouvez vous inscrire à la page fan du lieu. Ainsi, vous en recevrez l'actualité et les offres dans votre flux d'actualité par la suite et les établissements se créent une base de données de leur clientèle.

 

Personnellement, je persiste et signe contre Places : on ne retrouve pas le côté ludique et pratique de Foursquare, l'absence de mayorship rend les opérations commerciales a priori plus couteuses puisqu'elles sont destinées à toutes les personnes qui se rendront sur un lieu et non aux plus fidèles. Enfin, n'oublions pas, comme l'avance Roxanne Varza, que Facebook pourrait avec Places contribuer à démocratiser la géolocalisation et ainsi les sites comme Foursquare.

 

Que pensez-vous de Places ? L'utilisez-vous et êtes-vous conquis ? Est-il trop tard pour Foursquare pour réellement percer en France ?

 

Image : Tee-shirt I heart badges, Foursquare (dommage que mon anniversaire soit passé ;-) ) et logo Facebook Places.

Publié dans Web 2.0

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MikaelDorian 06/10/2010 11:10


Je suis très déçu de Places. Il n'a pas l'air fini. Au delà de ce que tu parle dans ton article (le manque de jeu), il y a de gros soucis :
- un lieu créé est impossible à modifier. Si on fait une faute, on n'a aucune possibilité de corriger. Pareil pour la localisation. On n'a pas forcément la localisation exact avec son iPhone. Là
aussi, non modifiable.
- pas d'informations, comme l'adresse, téléphone ou compte Twitter.
- on ne peut pas décider de la confidentialité par check-in. On ne veut pas forcément partager tous les check-in de la même façon.
Etc.
Places est trop basique, et chiant. Ça c'est clair. Pour l'instant, je n'ai vu que des Check-in de curiosité. Mais rien de plus, de la part d'amis sur Facebook.
À coté de Foursquare, Facebook Places fait déjà figure de dinosaure.
Je ne vois que l'intégration de Foursquare à Places, pour relever le niveau.


Julia Marras 06/10/2010 11:26



Je suis tout à fait d'accord, un rapprochement entre Foursquare (ou un autre) et Facebook me semblerait judicieux. Mais je ne sais pas dans quel mesure FB serait prêt à ça...